forum fermé
 
Le forum a ouvert ses portes le 29 décembre 2013.
Rejoignez nous !
De nombreux Postes Vacants vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de citoyen tel que
Sonya Hawk, Jay Slyder, Sam Harper ou encore Anthony J. Dwayne !
Le forum est actuellement à la recherche de modérateurs & modératrices
n'hésitez pas à prendre contacte par MP avec Black A. Dharva ou Charlie L. Grey !

Partagez | .
 

 Lose control - Blake Dharva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Jules Williams

avatarCOMMUNICATIONS : 48
WHERE : Alpha 13
JOB : Casse pied

Joueuse



MessageSujet: Lose control - Blake Dharva   Sam 1 Mar - 18:43


« Reviens ici tout de suite jeune fille ! » Et puis quoi encore ? Jules avait quitté la cuisine comme une furie, sensiblement de la même façon que de nombreuses fois maintenant mais à la différence des autres tentatives de fuite, sa mère l’avait suivit jusqu’à sa chambre. « Qui est-ce qui t’as mis cette idée en tête ? » l’adolescente s’était plantée devant la vitre de sa chambre, serrant les poings, folle de rage. Pourquoi on ne pouvait pas la laisser faire ce dont elle avait envie ? Dans ce siècle ou dans un autre, cette période de la vie restait des plus difficiles. « Réponds-moi. » Tremblante, Aurora était au bord des larmes. Non ce n’était pas un vulgaire caprice, non ce n’était pas une crise stupide de gamine. Non ! Merde à la fin ! Pourquoi personne ne voulait comprendre que ce n’était pas sa vie ?! « Personne… » Les mots sortaient avec difficultés. Un mélange de haine, de retenue, de tristesse aussi. Elle avait envie de dire et faire tellement de choses qu’elle ne savait pas par où commencer. « Tu pourrais au moins me regarder quand je te parle. » L’impulsion fut si soudaine qu’elle se retenue de justesse pour ne pas gifler sa mère. Jules se retourna brusquement, les prunelles noyés dans les larmes. « J’arrête mes études et je m’en fou de s’que tu peux bien en penser ! J’veux pas finir comme toi ! J’veux pas être une connasse pleine de fric qui se croit au dessus de tout le monde sous prétexte qu’elle fait de la politique ! C’est que de la merde ! » La violence des mots n’était pourtant encore rien en comparaison de ce qu’elle avait envie de lui dire. « Tous des pourris qui pensent qu’à leur gueule, voilà tout ce que c’est ! » dit-elle pour conclure sur la chose. Sa mère restait la regarder, gagné elle aussi à présent par la colère. « Sous prétexte que mademoiselle n’est pas d’accord, elle se croit tout permis ? Tu penses que tout est aussi facile ? » Sa fille s’en moquait royalement. Son regarde était devenue noire, furieuse. Il n’y avait plus rien qui pouvait avoir une quelconque importance à ses yeux. « J’en-ai-rien-à-foutre. » Ce furent les derniers mots qu’elle prononça avait de quitter sa chambre, lançant sa mère complètement abattu. Elle n’avait plus la force de se battre contre elle et de lui demander tout ce qu’elle voulait. Aujourd’hui elle avait perdu.

Jules quitta l’appartement de ses parents sans rien dire, sans un bruit. L’atmosphère était devenue insupportable. Il n’était pas question d’y retourner avant un moment. La jeune femme avait chipé de quoi lui permettre de se débrouiller pour un petit temps mais la destination était toute trouvée. Pas une minute à perdre, voilà qu’elle partait déjà en direction l’appartement de sa tante, la seule qui pouvait la comprendre.
Longtemps, elle déambulant dans les rues des quartiers riches, ayant parfois envie de fuir tout cela, cette vie trop belle pour être réelle. Qu’est-ce qu’il y avait de mal à ne pas vouloir finir parmi ces politiciens véreux ? Jules n’avait pas l’ambition de faire parti de ce monde là et quant bien même elle l’aurait fait, elle n’aurait jamais été aussi heureuse que lorsqu’elle prenait le temps de flâner dans les rues du quartier pauvre. Mais qu’est-ce que ses parents pouvaient bien comprendre à ça ? Aveuglé par leur désir d’ascension sociale. Ce n’était pas une vie ça.

Lentement, sa main s’était levée pour aller cogner à la porte. Aurora avait le regard vide, fatiguée par tous ces cris et ces bagarres mère-fille. La porte s’ouvrit soudain, découvrant un androïde de dernière génération. Jules poussa un soupire en le voyant. « Bonjour Jones. Dis à ma tante que je suis là ce soir… Et peut-être pour plus longtemps. » dit elle en esquivant le tas de ferraille pour entrer dans l’appartement. « Madame Dharva n’est pas encore rentrée. » La jeune femme se laissa tomber dans le canapé du salon « Pas grave, je sais attendre. » Jones s’approcha d’elle après avoir fermé la porte. « Puis-je vous proposer quelque chose à boire ? » Elle lui répondit simple de l’eau. Il n’y avait plus qu’à attendre que Blake daigne enfin rentrer du travail. Peut-être qu’elle tomberait avant sur son mari mais ça aussi elle s’en fichait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lose control - Blake Dharva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lose Control _ Enzo
» I lose control when I hear your body move [Scott]
» Morrigan - Afraid to lose control ?
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Présentation Mike Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha 13 :: Alpha 13 :: Le centre :: Quartier Riche :: Habitations :: Appartement Mr & Mme Dharva-